Formation des CPS sur la microfinance et le Microcrédit Alafia – Etape de Parakou

Un atelier de formation a réuni à l’hôtel Kobourou City de Parakou les 17 et 18 Juin 2021, des agents des centres de promotion sociale de cinq départements du Nord et du centre du pays sur la microfinance et le mécanisme de fonctionnement du microcrédit Alafia.

Une initiative du Fonds National de la Microfinance ( FNM), approuvé par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance qui vise à outiller ces assistants sociaux en service dans les CPS et régulièrement en contact avec les populations sur les techniques de demandes de crédit ; le mode de remboursement et les avantages qu’il y a à recourir aux services
financiers pour sortir de sa situation de vulnérabilité tout en respectant les clauses du contrat de prêt.

Au terme de cette session de formation de deux jours, ces fonctionnaires des CPS venus des départements de l’Atacora, la Donga, l’Alibori, le Borgou et les Collines seront en mesure de mieux sensibiliser et orienter les usagers de leurs services vers les Systèmes Financiers Décentralisés ( SFD), partenaires du FNM. Selon Monsieur Abdou Rafiou BELLO, Directeur Général du Fonds National de la Microfinance, à la cérémonie d’ouverture des travaux, les participants deviendront les ambassadeurs du microcrédit Alafia, un outil de lutte contre la pauvreté, conçu par le Gouvernement du Bénin au profit des couches vulnérables, Le Directeur Général du FNM s’est réjoui de l’organisation de cet atelier de formation au cours duquel les participants ont eu les rudiments nécessaires pour sensibiliser les populations sur le Microcrédit Alafia.

Dans son discours de lancement officiel de la formation, Monsieur Pascal WELE IDRISSOU, Secrétaire Général du Ministère a indiqué que cette formation vise également à amener les agents des CPS à s’impliquer davantage dans la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de microfinance. Il a invité les participants à suivre avec assiduité les différents modules qui seront déroulés afin de faire répercuter sur les autres agents qui n’ont pas pris par la formation, les notions reçues.

 

 

Remise de chèque de bonification aux Systèmes Financiers Décentralisés (SFD)

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du Microcrédit Alafia, s’est tenue au Cabinet du Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, une séance de travail avec les SFD partenaires, ce mardi 27 juillet 2021 sous la présidence de Madame le Ministre Véronique TOGNIFODE.

L’objectif de la séance est de faire le point de la mise en œuvre du produit, d’évoquer les difficultés résiduelles et de voir les solutions à y apporter.

Suite à la parole accordée aux SFD, le ministre, dans une démarche de sensibilisation a montré aux SFD l’existence de demandes non satisfaites et les a exhorté à mieux faire pour la satisfaction des bénéficiaires.

Le Directeur Général du FNM dans son mot, a expliqué que les avantages pour les SFD partenaires sont de deux types notamment le paiement de 3% des intérêts perçus des bénéficiaires et une bonification de 5% sur les décaissements aux bénéficiaires.  Pour le compte de la période passée, le montant total des bonifications à payer aux SFD s’élève à 111.866.500 de Francs CFA.

Pour finir, l’Autorité a procédé à la remise symbolique des chèques de la bonification aux SFD tout en les exhortant à poursuivre et améliorer les performances sur le terrain.

Formation des CPS sur la microfinance et le Microcrédit Alafia – Etape de Parakou

Un atelier de formation a réuni à l’hôtel Kobourou City de Parakou les 17 et 18 Juin 2021, des agents des centres de promotion sociale de cinq départements du Nord et du centre du pays sur la microfinance et le mécanisme de fonctionnement du microcrédit Alafia.

Une initiative du Fonds National de la Microfinance ( FNM), approuvé par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance qui vise à outiller ces assistants sociaux en service dans les CPS et régulièrement en contact avec les populations sur les techniques de demandes de crédit ; le mode de remboursement et les avantages qu’il y a à recourir aux services
financiers pour sortir de sa situation de vulnérabilité tout en respectant les clauses du contrat de prêt.

Au terme de cette session de formation de deux jours, ces fonctionnaires des CPS venus des départements de l’Atacora, la Donga, l’Alibori, le Borgou et les Collines seront en mesure de mieux sensibiliser et orienter les usagers de leurs services vers les Systèmes Financiers Décentralisés ( SFD), partenaires du FNM. Selon Monsieur Abdou Rafiou BELLO, Directeur Général du Fonds National de la Microfinance, à la cérémonie d’ouverture des travaux, les participants deviendront les ambassadeurs du microcrédit Alafia, un outil de lutte contre la pauvreté, conçu par le Gouvernement du Bénin au profit des couches vulnérables, Le Directeur Général du FNM s’est réjoui de l’organisation de cet atelier de formation au cours duquel les participants ont eu les rudiments nécessaires pour sensibiliser les populations sur le Microcrédit Alafia.

Dans son discours de lancement officiel de la formation, Monsieur Pascal WELE IDRISSOU, Secrétaire Général du Ministère a indiqué que cette formation vise également à amener les agents des CPS à s’impliquer davantage dans la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de microfinance. Il a invité les participants à suivre avec assiduité les différents modules qui seront déroulés afin de faire répercuter sur les autres agents qui n’ont pas pris par la formation, les notions reçues.

 

 

Formation des CPS sur la microfinance et le Microcrédit Alafia – Etape de Bohicon

Ce mardi 18 mai 2021 se tient à Bohicon, une formation sur les questions relatives à la microfinance et plus spécifiquement aux fonctionnements et avantages du microcrédit Alafia

Sur financement du Fonds national de la microfinance (FNM), cette formation que conduit le Ministère des affaires sociales et de la microfinance (MASM) dure deux jours et regroupe plusieurs responsables (chefs) de Centre de promotion sociale (CPS).

Au cours de ces assises, ces participants qui sont en contact permanent avec les populations bénéficiaires, seront outillés sur : les techniques de demandes de crédit ; le mode de remboursement ; et surtout, les nombreux avantages que garantisse le recourt à un service financier pour monter un bon dossier de demande de prêt tout en respectant les clauses contractuelles.

À la clôture de cette formation, ces participants venus des départements du Sud et du centre du pays, seront en mesure de mieux sensibiliser et orienter les usagers de leurs services vers les Systemes Financiers Décentralisés (SFD). Ils deviendront par la même occasion, des ambassadeurs du microcrédit Alafia, un outil de lutte contre la pauvreté, conçu par le Gouvernement du Bénin au profit des couches vulnérables.

Il importe de rappeler qu’à l’ouverture des travaux, Abdou Rafiou BELLO, Directeur Général du Fonds National de la Microfinance (FNM) s’est réjoui de l’organisation de cet atelier de formation au cours duquel les participants auront les rudiments nécessaires pour sensibiliser les populations sur le Microcrédit Alafia.

Monsieur Pascal WELE IDRISSOU, Secrétaire Général du Ministère des affaires sociales et de la microfinance (MASM) dans son discours de lancement officiel des travaux, a indiqué que cette formation vise également à amener les agents des CPS à s’impliquer davantage dans la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de microfinance. Il les a invités à suivre avec assiduité les différents modules qui seront déroulés afin de faire répercuter sur les autres agents qui n’ont pas eu l’occasion d’être là, les notions reçues.

Tournée du MASM dans les CAPE et sensibilisation des groupements de femmes sur les avantages du microcrédit alafia

La Ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Mèwanou Tognifodé, accompagné du Directeur Général du Fonds National de la Microfinance Abdou Rafiou Bello et quelques cadres du Ministère sont en tournée dans plusieurs communes du pays.

Cette tournée d’inspection et de vérification des Centres d’accueil et de protection des enfants (CAPE) a été aussi mise à profit par la délégation, afin de visiter certains groupements féminins et surtout de sensibiliser les membres de ces groupements sur le Microcrédit Alafia et ses avantages.

Démarré depuis le Mercredi 10 Mars 2021, la première étape de cette tournée a été le département des collines où la ministre et sa délégation ont visité quatre Centre d’accueil et de protection des enfants dont celui de Dassa Zoumè, celui de Glazoué et deux de Savalou.

A chaque étape, la ministre a apprécié l’état physique des installations en vérifiant leurs conformités aux normes en vigueur.

Face aux femmes du groupement Toï à Glazoué, et Missogbé de Savalou, la Ministre s’est assurée de l’utilisation efficiente des matériels de travail que le Gouvernement leur a offerts gratuitement par le biais du Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale (FASN). Mme Véronique Mèwanou Tognifodé a, à cette occasion, longuement insisté sur la nécessité de bien prendre soin desdits matériels qu’elles ont sollicités et obtenus gracieusement de la part du Gouvernement et qui leur permettront d’accroitre leurs productions. Elle a aussi pris note des doléances et rassuré les groupements de ce que les services techniques du Ministère seront instruits à cet effet.

Relativement microcrédit Alafia, l’autre objectif de cette tournée, Madame Véronique TOGNIFODE, a énuméré les récentes mesures prises par le Président Patrice Talon pour en faciliter l’accès des femmes. « Ces crédits, désormais faciles à obtenir, sans aucune garantie auprès des SFD, partenaires du Fonds National de la Microfinance, vont vous permettre d’acheter les matières premières que vous transformez. Je précise aussi que les personnes désireuses d’avoir le microcrédit Alafia n’ont pas besoin d’être dans un groupement féminin. C’est pour tout le monde. Mais dans des groupements, le microcrédit vous sera très utile », a dit, à chaque étape, la Ministre Véronique Mèwanou Tognifodé. Elle rappelle aussi aux femmes, la nécessité de bien rembourser les crédits, pour assurer leur pérennité. Enfin, elle leur a dit la détermination du Gouvernement à travailler davantage pour une autonomisation économique réelle de la femme, gage de son épanouissement.

Le Directeur Général du FNM, Monsieur Abdou Rafiou Bello, a pour sa part rassuré, les femmes que la somme de 10 milliards FCfa par an promis par le Chef de l’Etat pour le compte du Microcrédit Alafia est une réalité. « L’argent est déjà disponible dans nos comptes et auprès de nos partenaires. La balle est dans votre camps » a martelé le DG/FNM.