28 septembre 2022

Bénin : le FNM forme les animateurs des SFD en éduction financière et digitale sur le Microcrédit Alafia

Le Fonds National de la Microfinance (FNM) a organisé ce mardi 5 Avril 2022 au Centre de Documentations et d’Informations Juridiques (CDIJ) à Cotonou, un atelier de formation à l’attention des animateurs (agents) des Systèmes financiers décentralisés (SFD) partenaires. Cet atelier a été couplé avec la remise symbolique des outils didactiques et pédagogiques à ces derniers.

Cet atelier de formation des animateurs sur l’éducation financière et digitale des bénéficiaires du Microcrédit Alafia, ambitionne entre autres de : (i) créer un pool d’animateurs compétents en éducation financière et digitale ; (ii) renforcer les compétences des opérationnels des SFD en technique et pédagogie d’animation des séances d’éducation financière et digitale des bénéficiaires du Microcrédit Alafia ; et (iii) permettre aux opérationnels des Systèmes financiers décentralisés (SFD) de maîtriser les outils et les thématiques d’éducation financière et digitale élaborés par le Fonds National de la Microfinance (FNM).

À l’ouverture dudit atelier, le Directeur Général du FNM, Monsieur Abdou Rafiou Bello a signifié que la formation en éducation financière constitue une étape importante dans le processus de mise en œuvre du Microcrédit Alafia. « …Comme vous le savez, l’administration du produit se fait à travers un certain nombre d’étapes dont la phase ultime, avant le décaissement des crédits, constitue la formation des bénéficiaires pour la bonne gestion de leurs activités. A cet égard, le FNM a conçu dans un premier temps un guide d’éducation financière mis à la disposition des SFD. Pour renforcer la communication, le FNM a ensuite élaboré une stratégie d’éducation financière et digitale des bénéficiaires qui prévoit : la conception et la mise à la disposition des outils didactiques et pédagogiques aux SFD partenaires pour l’animation des séances d’éducation financière et digitale des bénéficiaires du Microcrédit Alafia ; la formation des formateurs permettant la constitution de pool d’animateurs compétents en éducation digitale ; le suivi de la qualité des actions d’éducation financière et digitale des SFD partenaires. L’atelier de ce jour consacre le lancement de la formation des formateurs et animateurs des SFD. Il regroupe les agents opérationnels des SFD partenaires du Microcrédit Alafia dans les quatre départements du sud que sont l’Atlantique, le Littoral, l’Ouémé et le Plateau. » aura souligné le DG du FNM.

Poursuivant son développement, le premier responsable du Fonds National de la Microfinance rappellera que d’autres séries de formations sont attendues autour des thématiques appropriées pour des objectifs clés. « Deux autres ateliers sont prévus pour les départements du sud-ouest, du Centre et du septentrion. À l’issue de la formation, 150 animateurs en provenance des quatorze (14) SFD partenaires du Microcrédit Alafia seront formés. Les formations couvrent globalement deux thématiques. La première portant sur l’éducation au Microcrédit Alafia comporte quatre modules : Le microcrédit Alafia, c’est facile ! ; Je sais faire des transactions avec le Microcrédit Alafia ! ; Mon code PIN, mon argent ! ;  Mon téléphone, mon compagnon !. La deuxième thématique concerne l’éducation financière générale des clients et comporte deux modules relatifs à la bonne gestion des crédits et à l’importance de l’épargne… » a insisté le Directeur Général du FNM.

Il n’a pas non plus manqué de mettre un accent particulier sur l’accompagnement du gouvernement béninois dans le cadre de ce projet. A l’entendre, « …Pour un bon déroulement des formations, le Gouvernement a consenti de mettre à la disposition des SFD de kits d’animation. Ces matériels viennent compléter la panoplie d’outils et d’avantages octroyés aux SFD partenaires pour une bonne exécution du programme du programme. Il constitue à nouveau une illustration du mandat social annoncé par le Chef de l’Etat. » a-t-il déclaré, avant de lever un coin de voile sur les différents outils qui seront mis à la disposition des SFD partenaires dans le cadre de cette formation. Il s’agit entre autres de : 300 exemplaires de boîtes à image ; 75 unités d’écrans mobiles ; 50 Guides de l’utilisateur et 20 Clés USB« Ces outils sont répartis sur l’ensemble des quatorze (14) SFD partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Microcrédit Alafia, suivant les deux critères combinés que sont : nombre de bénéficiaires touchés ; nombre de départements couverts. » Conclura-t-il.

Procédant officiellement au lancement de l’atelier, la Ministre de la Microfinance et des Affaires sociales, Madame Véronique Tognifodé Mèwanou en a souligné la pertinence en ce sens que « …les résultats encourageants obtenus depuis le lancement du Microcrédit Alafia ne sauraient être consolidés sans un dispositif d’éducation financière et digitale des bénéficiaires faisant partie intégrante du processus de mise en œuvre du Microcrédit Alafia… »

Toujours soulignant l’importance de cet atelier qui couvre une thématique qui va au-delà du microcrédit Alafia, elle rappelle que l’éducation financière améliore les connaissances requises des populations en matière financière, leur permettant ainsi de faire des choix éclairés et de prendre des décisions appropriées pour leur bien-être.

« …Au niveau du Bénin, l’éducation financière et digitale a un caractère transversal dans la politique sociale du Gouvernement en matière d’inclusion financière et dans la réalisation de certains projets structurants inscrits au Programme d’Actions du Gouvernement 2021-2026. Elle conditionne la capacité des populations à bénéficier de façon responsable de plusieurs services mis à leur disposition. Je voudrais à cette occasion féliciter et remercier tous les SFD partenaires du microcrédit Alafia pour leur engagement sur ce produit qui participe à l’amélioration des conditions de vie de la population en générale et celles des femmes en particulier…. La formation de vos agents et les outils qui vous seront remis dans un instant constituent un appui du Gouvernement pour vous permettre d’animer convenablement les séances d’éducation financière et digitale des bénéficiaires du Microcrédit Alafia. Je vous exhorte à veiller au bon usage de ces outils et à la poursuite du processus de formation dans vos institutions respectives », a-t-elle insisté avant de rappeler qu’à partir de cette fin de mois, des statistiques devront être produites par les SFD partenaires du FNM, afin de permettre à l’Etat de mieux suivre les formations adressées aux bénéficiaires du Microcrédit Alafia et apprécier ainsi, leur niveau de culture financière.

Pour finir, des outils de formations et autres kits de projections ont été remis aux responsables des SFD partenaires du FNM.