RENCONTRE DE LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA MICROFINANCE AVEC LES ACTEURS DES MARCHES DE COTONOU

Dans le but de permettre aux femmes revendeuses des marchés ayant des difficultés d’accès aux microcrédits d’être mieux informées sur les conditions d’octroi et les avantages liés au microcrédit Alafia, Madame Véronique TOGNIFODE MEWANOU, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a tenu ce vendredi 08 Janvier 2020 à la salle de délibération de la Mairie de Cotonou, une séance d’échange avec les responsables des associations de femmes des marchés de Cotonou.

Entourée de Monsieur Abdou Rafiou BELLO, Directeur Général du Fonds National de la Microfinance et de la Troisième Adjointe au Maire de la ville de Cotonou, la Ministre a indiqué à ces responsables venu(e)s à sa rencontre le rôle important qu’ils ont à jouer dans cette campagne d’information et de sensibilisation.
Elle leur a expliqué qu’en tant que leaders, ces responsables doivent comprendre et expliquer à leur tour aux autres qui manquent de fonds de roulement pour mener des activités génératrices de revenus, les mesures prises par le Gouvernement pour les accompagner.
D’après la Ministre, « Le microcrédit Alafia est une approche rénovée d’octroi de microcrédits mis en œuvre par le Président Patrice TALON pour faciliter la vie aux populations les plus vulnérables ». Elle a indiqué que « les usagers des marchés constituent une cible privilégiée pour ce produit dans le renforcement de leurs activités ».
En réponse à leurs préoccupations, la Ministre a expliqué que le Microcrédit Alafia n’est pas pour les grands commerçants qui brassent de gros montants. Mais plutôt pour des personnes avec des moyens réduits qui ont envie d’accroître leurs activités, sans aucune garantie pour être bancarisées. Ce dispositif très souple avec des conditions très faciles mis en place par le Gouvernement, vient apporter des solutions immédiates à une certaine cible pour vaincre la pauvreté.
Elle a indiqué que les guichets sont ouverts pour les microcrédits auprès des SFD partenaires du FNM et que toute personne désireuse d’avoir du crédit peut se munir de sa pièce d’identité pour s’y rendre.
Mais, a –t-elle insisté, seul le remboursement à bonne date permettra de pérenniser l’opération. C’est pour cela qu’elle a invité les responsables d’Associations de marchés à sensibiliser leurs mandants à cet effet.

 

Tags: No tags

Comments are closed.