LANCEMENT DE L’ATELIER DE FORMATION SUR LA NOUVELLE PLATEFORME DE MICROCREDITS : VÉRONIQUE TOGNIFODÉ MEWANOU OUTILLE LES PARTENAIRES STRATÉGIQUES

Présidée par Madame Véronique TOGNIFODÉ MEMANOU , Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, la cérémonie de lancement de l’atelier de formation des SFD sur la nouvelle plateforme de microcrédits en prélude au lancement de la phase pilote du projet du nouveau mécanisme d’octroi de microcrédits s’est tenue ce 23 Juin 2020 à la salle de conférence des tours administratives de Cotonou, en présence de la Directrice de Cabinet Madame Natacha KPOCHAN RAZAKI , du Secrétaire Général du Ministère, du Directeur du Fonds National de la Microfinance (FNM), du Président de l’Association Professionnelle des SFD(APSFD), des responsables des SFD partenaires et des représentants des Opérateurs de Téléphonie Mobile(OTM).
D’entrée, le DG/FNM Monsieur Abdou Rafiou BELLO a fait une présentation sommaire et pertinente du rôle de la Microfinance dans le développement économique et social et l’inclusion financière des plus pauvres tout en précisant l’opportunité de la digitalisation des activités du Fonds qui est inéluctablement une réponse adéquate mais sa mise en œuvre a été confrontée à des difficultés. « C’est ce qui a motivé la mise en œuvre du projet de relance des opérations de microcrédits au profit des couches démunies par le canal digital » a t-il souligné.

À l’entame de son allocution, Madame la Ministre a souligné l’enjeu qui réside dans le choix de la digitalisation des activités de Micro-Crédits pour la facilitation de l’inclusion financière et numérique des couches demunies, tout en maîtrisant les risques d’impayés en vue de garantir la pérennité des interventions. Aussi a t-elle fait savoir que :  » l’initiative précédente a connu quelques difficultés dans sa phase de généralisation, ce qui a conduit à sa suspension en Octobre 2019″.
Elle a par ailleurs relevé que : « Le Gouvernement toujours préoccupé par la satisfaction des besoins de financement des couches démunies, a autorisé la mise en œuvre d’un mécanisme transitoire de relance de l’octroi des Microcrédits. »
On note également dans ses propos que le mécanisme consiste à laisser la main aux SFD pour conduire le cycle de crédit avec professionnalisme via une plateforme web intégrée aux systèmes des OTM que sont MTN et MOOV.
Elle a aussi précisé dans son discours l’efficacité de la mise en œuvre d’un tel mécanisme sans une formation adéquate des acteurs et « c’est dans ce cadre que s’inscrit le présent atelier de formation des SFD sur le nouveau mécanisme du Microcrédits » a t-elle ajouté.

Elle a fini son discours en exhortant les participants à suivre avec attention les différents modules et à faire preuve de sérieux et d’engagement dans la mise en œuvre de ce projet pour le bonheur des bénéficiaires. « À tous les autres acteurs impliqués directement et indirectement dans les interventions du FNM, je voudrais compter sur votre franche collaboration en vue de l’édification d’un secteur financier assaini et intégré au service des populations »
C’est sur ces mots d’exhortation qu’elle a déclaré officiellement lancé, l’atelier de formation au profit des SFD.

 

Tags: No tags

Les commentaires sont fermés.