Espace témoignage des bénéficiaires

« Les 30.000 francs et les 50.000 francs, c’est déjà bon pour les femmes de la commune de TOUCOUNTOUNA parce que, c’est petit à petit qu’on grandi, si tu veux grandir d’un seul coup, ça ne marchera pas. Quand on va pouvoir payer ces 30.000 francs et les 50.000 francs normalement, on sait qu’avec le Président TALON, il va augmenter encore les sous pour les femmes doublement parce qu’une femme qui n’a pas été à l’école et qui trouve 50.000 francs, chez elle c’est le paradis ; ça peut l’aider… »
Madame Patricia TIANDI (bénéficiaire de TOUCOUNTOUNA)
Témoignage
« Nous avons les activités à mener mais nous manquons de moyens. Il y a des apprentis qui ont terminés mais qui ont des difficultés à s’installer. Je pense que ce que fait le Président TALON pour nous, va nous permettre de s’installer, d’aller de l’avant, de pouvoir aussi aider nos parents et nos mamans qui ont de difficultés dans leurs commerces. Je tiens à saluer cette initiative et ce qui est intéressant est que le taux de remboursement n’est pas trop élevé et il y a moins de démarches à effectuer pour avoir cette somme. Tu es chez toi, l’argent te vient et tu peux aussi rembourser de chez toi à n’importe quelle heure, c’est vraiment intéressant …
Madame Françoise N’TCHA (bénéficiaire de NATITINGOU)
Témoignage
« Le Microcrédit Alafia facilite la tâche pour les femmes au village. Il y a certaines femmes dans les hameaux qui ne trouvent même pas de l’argent pour faire la bouillie. Grâce au Microcrédit Alafia, elles sont soulagées. La manière dont le crédit est octroyé, sans fonds de garantie ni frais de dossier, le Gouvernement supporte tout ça. Vraiment, nous sommes très contentes de ce que fait le Gouvernement de Patrice TALON. »
Témoignage de Madame Gisèle SEWADE (bénéficiaire de LOKOSSA)
Témoignage
Tags: No tags

Comments are closed.